Villa E-1027 et site corbuséen

Travaux de restauration : Villa E-1027 de Eileen Gray et Jean Badovici, Cabanon et Atelier de Le Corbusier, Unités de camping de Le Corbusier, Étoile de mer, bar restaurant de Thomas Robutato.
Roquebrune-Cap-Martin (Alpes-Maritimes), France

+ Cap Moderne
+ Catalogue exposition « E-1027 Restauration de la maison en bord de mer »
+ Revue de presse

DDA assure pour le Conservatoire du littoral et l’association Cap Moderne la maîtrise d’œuvre des travaux de restauration pour permettre l’ouverture définitive du site au public.

Le site de Cap Moderne englobe la villa E-1027 d’Eileen Gray et Jean Badovici, les bâtiments de Le Corbusier (cabanon, atelier et unités de camping) et le bar-restaurant de Thomas Rebutato.

L’association Cap Moderne, missionnée par le propriétaire le Conservatoire du Littoral, gère le site en vue de l’ouverture au public définitive de la villa E-1027 et des bâtiments de Le Corbusier.

La villa E-1027, construite entre 1926 et 1929, représente l’un des plus importants emblèmes de l’architecture du mouvement moderne. Un plan visant une restauration à long terme a été mis en place et concerne cinq sujets majeurs :

  1. Analyse des bétons armés et dégradation structurelle de la villa due à la proximité de la mer Méditerranée et études d’assainissement du site entier,
  2. Analyse des peintures d’origine et étude de l’impact de l’ensoleillement et du sel sur les peintures,
  3. Étude du contrôle climatique sur une construction non hermétique,
  4. Analyse technique et historique du mobilier fixe et mobile,
  5. Établissement d’une base de donnée pour documenter les recherches.

Les travaux conduits depuis 2015 suivent plusieurs étapes dépendant de leur degré d’urgence. Une première campagne de travaux menée en hiver 2014/printemps 2015 a permis de restaurer le solarium en état de ruine. L’objectif de l’opération était de mettre fin à la perte de matière d’origine pour préserver autant que possible l’authenticité de l’ouvrage.

Une deuxième campagne de travaux, réalisée en hiver 2015/printemps 2016, concernait l’assainissement de l’ensemble du site afin de séparer les eaux usées et eaux vannes qui devaient être raccordées au réseau de la commune.

Cette campagne de travaux visait également la salle de bain dont la restauration a servi d’expérimentation pour démontrer la faisabilité d’une restitution crédible des intérieurs de la Villa E-1027. Ces travaux ont été menés en collaboration avec l’expert Arthur Rüegg, Prof. em. Architecte ETH SIA BSA.

Les travaux sont suivis par la Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC) et par un comité scientifique international désigné par Cap Moderne.

Les choix d’intervention s’appliquent à conserver et à garantir l’authenticité des structures anciennes existantes, éviter d’avantage de perte des matériaux d’origine et à restituer à l’identique les éléments disparus ou fortement détériorés en s’appuyant sur les sources d’Eileen Gray et de Jean Badovici, notamment la publication de la villa dans la revue « Architecture vivante » en 1929.

Maîtrise d’ouvrage
Conservatoire du Littoral
Association Cap Moderne (+ informations)

Maîtrise d’œuvre
Devaux & Devaux architectes mandataires.
Chef de projet : Claudia Devaux

Programme
Travaux en vue de l’ouverture au public du site « Eileen Gray – Etoile de Mer – Le Corbusier »  et Gare de Cabbé.

Mission
Étude préalable et Mission de base